jeudi 26 juillet 2012

Sandbox Google : mieux comprendre pour vite en sortir

Sandbox, un terme relativement connu des référenceurs malgré le silence total de Google à ce sujet. En effet, de nombreux sites disparaissent partiellement ou totalement des résultats de recherche de Google et cela pour une durée pouvant aller jusqu’à 6 mois. Un effet qui peut être catastrophique pour certains sites, notamment dans le domaine du e-commerce.
Même si le terme reste vague et non chiffrable, il est aujourd’hui possible d’identifier deux cas différents de Sandbox, avec des conséquences différentes pour chaque cas :

Sandbox générale

A ne pas confondre avec la blackliste. La sandbox générale est le déclassement d’un site web pour toutes les requêtes, quel que soit leur importance, leur degré de concurrence …
Le site pénalisé reste indexé dans Google, mais n’y apparaît pour aucune requête. Pour vérifier si un site est pénalisé ou est blacklisté (liste noire), il suffit de taper site :www.nomdedomaine.com et de vérifier si au moins une page y est indexée.
La durée de cette absence dans les résultats de recherche varie selon les cas. Il est aussi évident que le travail accomplie sur le site tout au long de la pénalité influe sur sa sortie ou pas.

Sandbox ciblée

Plus difficile à identifier, la sandbox ciblée ne concerne que quelques requêtes, souvent les plus concurrentielles. On constate alors qu’un site ne ressort pas pour l’une de ses requêtes principales, alors que les annuaires, articles et communiqués de presse ou toute autre publication concernant ce site ressortent pour la même requête. Il est alors évident qu’une pénalité a été appliquée par Google.

Les principales causes d’une sandbox

La sandbox est sans doute l’arme secrète de Google pour lutter contre le référencement dit « non naturel ». Dès lors qu’un site reçoit trop de liens ou est optimisé essentiellement pour une requête donnée, Google sanctionne.
Il arrive aussi que les sites web ayant acquis beaucoup de liens d’une façon naturelle, mais dont le contenu est très pauvre soient « sandboxé ».
Les causes de la sandbox sont donc liées à tout ce qui se révèle être non naturel pour Google, que ce soit pour des critères On-page ou Off-page.
Toutefois, ces événements ne sont pas toujours causés par le référenceur du site lui-même. Il est par exemple possible que l’obtention non voulu d’un trop grand nombre de liens ou, au contraire, la perte soudaine de ces liens provoque une pénalité.

Comment en sortir ... LIRE LA SUITE SUR http://www.inside-referencement.com/referencement-18-sandbox-google-mieux-comprendre-pour-vite-sortir.html

4 commentaires:

  1. Merci pour l'avertissement c'est bon à savoir!
    Les référencement non naturels sont donc à éviter pour échapper de ce sandbox.
    Mais ma question est sur ces outils de promotion qui sont données à droite, est ce que l'action de référencer sur 1 million de visiteur et 300 visiteurs gratuits par heure ne font pas partie des référencement non naturel?

    RépondreSupprimer
  2. Bien sûr! C'est formellement interdit! (Surtout avec adsense)

    RépondreSupprimer